News Ticker

« C’est surtout le travail en équipe que je retiens du magistère. »

Emmanuel Clain, 21 ans, était de retour à Aix-en-Provence pour quelques jours. Cet ancien élève du Magistère JCO est spécialement venu de Paris pour recevoir son diplôme de Major 2013-2014. L’occasion pour lui de retrouver ses anciens camarades et de partager quelques souvenirs …

« J’ai vraiment apprécié mon année passée à Aix, l’ambiance familiale du Magistère me manque d’ailleurs un peu. Je ne vais pas mentir et dire que ce sont les cours qui me manquent le plus, même si j’en garde de bons souvenirs, mais c’est évidemment les soirées, les repas de promo, le Magisterium, le Magister United (l’équipe de foot des JCO) ou encore le « quiche contest », qui m’ont le plus marqué. »

Sinon, si on revient aux cours ….

Je pense que j’ai surtout beaucoup progressé en rédaction grâce aux nombreux cours pratiques, mais c’est surtout le travail en équipe que je retiens du magistère. Les nombreux projets à rendre en groupe nous ont forcé à apprendre à nous adapter les uns aux autres pour travailler efficacement ensemble.

Y a-t-il des professeurs qui t’ont marqué ?

Bien sûr ! Tout d’abord Jean-Yves Naudet qui, au-delà de ses talents d’économiste et de pédagogue, est vraiment une personne humainement au top ! J’ai également une petite pensée pour notre chargée de TD d’histoire Priscilia Monge, qui en plus de rendre sa matière passionnante possède un humour à toute épreuve.

Pourtant, tu as décidé de quitter le magistère : pourquoi ?

Je suis depuis toujours passionné par le service public, à l’origine je voulais devenir journaliste mais je pense aujourd’hui que je suis plutôt fait pour travailler dans l’administration, dans la mise en place des politiques publiques. C’est pour ça que j’ai quitté le magistère. Le master que j’ai intégré me correspond certainement mieux et pour l’instant je ne suis pas déçu.

Malgré ce changement est-ce que tu penses que ton passage au magistère reste utile ?

Oui ! Je pense même que ce n’est pas vraiment un changement de domaine. La communication est au centre des politiques publiques. Des qualités rédactionnelles constituent un immense plus quelque soit l’univers professionnel.

Quelles sont tes perspectives d’avenir ? 

J’ai envie d’intégrer un Master 2 en gestion publique et me spécialiser dans la politique de la ville et les politiques d’éducation. Après ça, je vais certainement essayer d’intégrer une prépa pour passer les concours de la fonction publique, notamment celui d’administrateur territorial. Ce serait un aboutissement.

Propos recueillis par Christelle LUCIANI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*