News Ticker

Au Magistère JCO, on passe la seconde

La classe de deuxième année du Magistère JCO.

Malgré l’arrivée de nouveaux, la rentrée pour les deuxièmes années du Magistère n’est qu’une formalité. Un mois après leur retour, les intéressés nous confient leurs impressions.

Enzo : « J’étais content de revenir et de revoir la classe. Je suis rentré avec le sourire. L’arrivée des nouveaux est une bonne chose, ça permet de renouveler la classe et ils ont tous l’air très agréables. Cette année, on rentre vraiment dans le vif du sujet mais on sait qu’on sera encadré par une équipe très pédagogue et compétente. On bénéficie en plus d’un emploi du temps gérable et bien organisé. »

Pierre : « La rentrée s’est bien passée, les nouveaux sont cools. J’étais content de retrouver les anciens et de rencontrer les nouveaux. J’ai abordé la rentrée avec plaisir, d’autant que l’emploi du temps est gérable même si les cours ont lieu sur différents sites. En plus, le WEI (week-end d’intégration) nous a permis de passer deux jours tous ensemble, de resserrer les liens et d’en créer de nouveaux; même si nous étions en petit comité. Dommage en effet qu’il n’y ait pas eu plus d’étudiants de première année. »

Léa : « J’étais contente de revenir, plus pour les élèves que pour les cours. Les nouveaux apportent un vent de fraîcheur sur le Magistère. On a eu l’occasion de tous se rencontrer lors de la soirée d’intégration organisée par le BDE. Je n’ai pas appréhendé du tout cette rentrée car j’arrivais en terre connue. Je suis impatiente de découvrir les nouvelles matières surtout en communication et j’espère pouvoir en faire davantage cette année. »

Nicolas : « J’étais ravi de rentrer, de retrouver tout le monde et surtout de reprendre le travail au BDE afin d’organiser la soirée d’intégration et le WEI. Je crois que ça a été une réussite, anciens et nouveaux ont pu faire connaissance durant ce week-end en bord de mer. Les parrainages entre les promotions du Magistère facilitent aussi les rencontres et créent une bonne cohésion de groupe. Je m’oriente plus vers le journalisme et, donc, l’écriture d’articles commençait à me manquer. »

Théodore, entré directement en 2e année de Magistère : « Je n’étais pas du tout stressé par la rentrée, au contraire, j’étais plutôt excité à l’idée de découvrir une nouvelle classe, une nouvelle ville, une nouvelle formation. J’ai été agréablement surpris car je suis parti avec des a priori sur la mentalité des gens du Sud. Finalement, ils sont très sympas. Au niveau du travail, venant de la fac, je m’attendais à pire sur l’emploi du temps. Par contre, pour le rendu des devoirs, c’est un gros changement pour moi. Le BDE a fait un très bon travail en nous permettant de tous nous rencontrer, au-delà de notre promotion. »

Jérémy Bouillard et Valentin Nicolas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*