News Ticker

« Il est possible que « AixGames, le retour » voit le jour en 2016 »

 La première édition des AixGames s’est terminée jeudi 22 octobre par une soirée de clôture. Parmi les 479 joueurs, seuls 29 « élus » ont été tirés au sort et désignés gagnants. Maria Callios, créatrice de l’événement, a répondu aux questions de la Rédaction.

D’où vous est venue l’idée des Aix Games ? 

La demande de la mission étudiante était de dématérialiser complètement un jeu de rentrée des étudiants. Tout devait se passer sur les réseaux sociaux. Le thème de la trilogie « Hunger Games » a été choisi pour permettre d’instaurer la notion de district (les différentes facultés), d’élus (les gagnants) et des défis à réaliser. Le nom « AixGames » est ainsi venu tout naturellement, mais nous n’avons pas poussé l’idée de confronter les districts entre eux. Enfin, pour cette année…

Est-ce la première édition ? 

C’est la première édition des AixGames, mais la 2ème du jeu de rentrée étudiant. L’année dernière, notre association a déjà créé une chasse au trésor qui consistait à réaliser un parcours dans la ville en se rendant auprès de partenaires (le CROUS, le Bureau Information Culture, des musées tel que le Pavillon Cézanne ou le Musée des Tapisseries…) afin de récupérer des indices pour décrypter la signification d’une phrase finale codée. Le parcours était rédigé dans un carnet à retirer chez plus de 30 partenaires du centre ville (dont l’Office de Tourisme)

Pouvez-vous nous rappeler l’issue de ce concours ?

Le but du jeu de la rentrée étudiante est d’une manière générale de souhaiter la bienvenue à tous les étudiants. Pour une ou plusieurs années, ils sont amenés à vivre dans une ville qu’ils ne connaissent pas. Le jeu leur permet de se familiariser avec elle, de mieux la connaître. De plus, le fait de réunir tous les étudiants qui le souhaitent à une soirée de clôture, leur permet de faire connaissance les uns avec les autres créant ainsi leur propre réseau.

Vos objectifs ont-ils été atteints ? 

Oui, et les 479 inscrits nous le prouvent bien! Nous avons reçu toutes sortes de posts originaux en lien avec la ville d’Aix-en-Provence, ce qui a permis aux « AixGamers » de créer un lien d’appartenance avec leur ville d’accueil. De plus, la visibilité sur les réseaux sociaux leur a permis de découvrir d’autres étudiants joueurs et de pouvoir entrer en contact avec eux.

Quel est le bilan de l’événement ? 

Le bilan est très positif. Au vu du nombre d’inscrits et des retours des étudiants sur la page facebook, il est possible que « AixGames, le retour » voit le jour en 2016! Nous avons obtenu plus de 400 followers en 3 semaines sur les différents profils Instagram, Facebook et Twitter : c’est très encourageant pour les éditions futures!

Pensez-vous déjà à d’autres événements de ce genre ? 

Nous ne faisons que ça ! Nous sommes une association dédiée à la création ludique. Nous essayons de faire du jeu un outil de médiation sociale et culturelle, un fédérateur de liens sociaux, un accélérateur de rencontres et de connaissances. Jeu de piste, chasse au trésor, enquête, jeu en ligne, chasse à l’homme sont autant de formes ludiques qui peuvent servir à faire passer des messages de manière insolite et accessible à tous. Donc oui, nous faisons et nous allons faire beaucoup d’autres événements de ce genre!

Pour des renseignements complémentaires sur les actions de l’association : www.avosmarches.com

Manon BADARD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*