News Ticker

Aix et la littérature, une histoire qui dure !

Une affiche haute en couleur pour présenter la 33ème édition de la Fête du Livre

Du 14 au 16 octobre se déroulait la 33ème édition de la Fête du livre dans l’enceinte de la Cité du… Livre d’Aix-en-Provence. Cette année, l’invitée d’honneur était l’écrivaine indienne Arundhati Roy. Retour sur un événement entre littérature engagée, photos, dédicaces et musique.

Les rats de bibliothèque étaient de sortie le week-end dernier grâce à une organisation signée « Les Ecritures croisées ». Les discussions et conférences étaient cette année placées sous la maxime « What shall we love ? » en référence à l’invité star. « Que devons-nous aimer ? », donc, pour les plus réfractaires à la langue de Shakespeare.

Comme cité précédemment, la « guest star » de cette nouvelle édition était Arundhati Roy. Seuls les experts de la littérature reconnaissent son nom. Or, elle est l’auteure du livre connu mondialement : Le Dieu des Petits Riens qui lui a valu de remporter en 1997 le Booker Prize. Cette Indienne de 54 ans a osé dénoncer dans un roman aux parfums d’amour le système des castes qui divise encore son pays. Dans cet ouvrage, l’auteure s’engage complètement et n’hésite pas à soulever d’autres problèmes tels que le post-colonialisme ou encore le non-respect des droits humains dans le sous-continent indien.

L’ouverture des festivités a logiquement eu lieu dans la Cité du Livre le vendredi soir. S’en est suivi le vernissage de l’exposition photographique d’une autre artiste mondialement connue, Martine Barrat, élue auteure de la photo de l’année selon le magazine Life en 1984. La spécialiste de la vie urbaine des quartiers sensibles de New York a donc lancé son exposition « Life is alive ». Le tout a été conclu par les morceaux du saxophoniste André Jaume.

Le reste du week-end a été partagé entre les ateliers autour du thème des festivités et les dédicaces avec les autres auteurs ayant fait le déplacement. Une rencontre entre des étudiants de diverses formations a eu lieu le samedi matin afin de discuter autour de la thématique de cette édition. Etaient présents des élèves du Lycée Paul Cézanne, mais aussi des lycées internationaux de Luynes et de Manosque, ou encore de l’IUT parcours ‘Métiers du Livre’.

Entre rencontres, débats et dédicaces, les accros de photographie et de littérature engagée ont été ravis. Les Aixois attendent maintenant avec impatience un autre événement, le Festival de la BD qui aura lieu au printemps 2017. On a déjà hâte !

Alexandre Reynaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*